http://dhammasukha.free.fr/ > Bibliothèque > Shwe Oo Min Sayadaw

 

Quelle est l'attitude correcte pour la méditation?

par

Shwe Oo Min

Compilé par U Tejaniya

Publication réservée à la distribution gratuite.
Traduit de l'anglais par Fabien D. et Alexandre J. d'une brochure distribuée dans le centre.
© SHWE OO MIN DHAMMA SUKHA TAWYA, 'International Forest Centre'
,
Aung Myay Tharyar Road - Koun Tala Paung Village -
MINGALADON, YANGON, MYANMAR.




La chose la plus importante quand vous méditez est d'avoir une attitude correcte.

1) Lorsque vous méditez,
Ne vous concentrez pas trop fortement ;
N'essayez pas de contrôler ;
N'essayez pas de créer quelque chose ;
Ne vous forcez pas ou ne vous restreignez pas.

2) N'essayez pas de créer quoi que ce soit.
Ne rejetez pas ce qui se passe.
Quand les choses se produisent ou arrêtent de se produire, n'oubliez pas,
Soyez en conscient.

3) Essayer de créer quelque chose est lobha (la convoitise, l'avidité) ;
Rejeter ce qui se passe est dosa (l'aversion) ;
Ne pas être conscient de ce qui se produit ou de ce qui a cessé de se produire est moha (la confusion, l'illusion).

4) C'est seulement lorsque l'esprit qui observe n'a pas en lui de lobha, dosa ou de soka (inquiétude/impatience), que l'esprit méditatif apparaît alors.

5) Vous devez vérifier à double reprise et voir avec quelle attitude vous méditez.

6) Vous devez accepter et observer à la fois les bonnes et les mauvaises expériences.

7) Vous voulez seulement de bonnes expériences ?
Vous ne voulez même pas de la plus petite expérience désagréable ?
Est-ce juste ? Est-ce le chemin du Dhamma ?

8) N'ayez aucune attente ;
N
e désirez rien ;
Ne soyez pas impatient ;
Car si ces attitudes sont dans votre esprit,
I
l devient difficile de méditer.

9) Pourquoi vous concentrez-vous si fortement quand vous méditez ?
Voulez-vous que quelque chose se produise ?
Voulez-vous quelque chose ?
Voulez-vous que quelque chose arrête de se produire ?
Il est possible qu'une de ces attitudes soit présente.

10) Si l'esprit se fatigue,
quelque chose ne va pas dans votre façon de pratiquer.

11) Vous ne pouvez pas pratiquer quand l'esprit est tendu.

12) Si l'esprit et le corps se fatiguent, il est temps de vérifier votre façon de méditer.

13) Méditer est attendre et observer
avec attention et compréhension.
Il ne s'agit pas de penser,
De réfléchir,
De juger.

14) Ne pratiquez pas avec un esprit qui veut quelque chose ou qui veut que quelque chose se produise.
Le seul résultat sera que vous vous épuiserez.

15) L'esprit méditatif devrait être détendu et en paix.

16) L'esprit comme le corps devraient être à l'aise.

17) Un esprit léger et libre vous permet de bien méditer.
Avez-vous la bonne attitude ?

18) Peu importe ce qui se produit en bien ou en mal,
méditer,
c'est l'accepter, se détendre, et l'observer.

19) Qu'est-ce que fait l'esprit ?
Il pense ou il est attentif à ce qui se passe ?

20) Où est l'esprit maintenant ?
A l'intérieur ou à l'extérieur de soi-même ?

21) Est-ce que l'esprit qui observe est vraiment attentif ? Ou seulement attentif de façon superficielle ?

22) Vous n'avez pas à essayer de transformer les choses comme vous souhaiteriez qu'elles se produisent.
Vous devez essayer de connaître ce qui se produit, tel que cela se produit.

23) Ne soyez pas dérangé par les pensées.
Vous ne pratiquez pas pour empêcher les pensées de survenir.
Etre conscient et reconnaître les pensées quand elles apparaissent, c'est pour cela que vous pratiquez.

24) Vous n'êtes pas censés rejeter l'objet (phénomènes/choses qui se produisent/qui sont connues).
Vous êtes censés connaître (et donc observer/noter) les impuretés qui apparaissent à cause de l'objet, et les éliminer ainsi.

25) C'est seulement quand il y aura Saddha (confiance/foi), que Viriya (l'effort) apparaîtra.
C'est seulement quand il y aura Viriya, que Sati (l'attention) deviendra continue.
C'est seulement quand Sati deviendra continue, que Samadhi (la concentration) sera établie.
C'est seulement quand Samadhi sera établie, que vous connaîtrez les choses comme elles sont réellement.
Quand vous commencez à connaître les choses telles qu'elles sont vraiment, Saddha s'accroîtra davantage.

26) Faites juste attention à ce qui est exactement dans le moment présent.
Ne retournez pas dans le passé !
Ne planifiez pas le futur !

27) L'objet n'est pas important.
L'esprit qui travaille en arrière plan, qui travaille à être conscient (l'esprit qui observe) est plus important.
Si l'observation (l'esprit) est faite avec l'attitude correcte, l'objet sera le bon objet.


Révisé le 13 septembre 2003.