http://dhammasukha.free.fr/ > Bibliothèque > Vén. Sujiva

Le développement de l'amour-bienveillant (metta bhavana)

par

Vénérable Sujiva

Retour à la Biographie de Vénérable Sujiva et à la Table des matières complète du livre


Chapitre 7 - Facteurs de développement de la concentration

La capacité à faire apparaître l'objet de concentration jusqu'au niveau de la concentration d'accès, juste avant l'absorption, nécessite une habile accumulation des facteurs mentaux de la concentration, afin de les rendre assez puissants pour plonger dans l'absorption.

Certains facteurs importants dans le développement de la concentration profonde sont les suivants :

1. L'attention
L'attention, étant la principale faculté de contrôle de l'esprit, est bien sûr indispensable. Elle concentre adroitement l'esprit. En outre, elle protège l'esprit contre les impuretés mentales et les pensées extérieures. Elle nous fait prendre aussi des actions appropriées pour y remédier. Elle garde l'esprit flexible, malléable, doux, etc. Il doit donc y avoir beaucoup d'attention à des degrés de profondeur variés.

Cependant, elle devra être adaptée à la forme de concentration conduisant à la tranquillité, et non celle conduisant à la compréhension directe. Par comparaison, dans la méditation de la tranquillité, la faculté de concentration est beaucoup plus forte que la faculté de l'énergie, et cet équilibre spécifique doit être maintenu. Elle doit être aussi continue, et par conséquent, il est préférable d'avoir de fortes fondations dans l'attention à travers des exercices de Satipatthana avant de s'embarquer dans le Samatha Bhavana intensif.

2. Le détachement
On parle souvent de la concentration juste comme une concentration détachée des cinq sens. Nous pouvons comprendre cela si nous savons que notre objet est uniquement celui de la porte du mental. Sa concentration est au-dessus des portes des cinq sens. Si nous avons toujours des forts désirs pour les plaisirs des sens, il n'est pas possible de s'approcher des absorptions. Mais, si on est vraiment détaché, alors on est emporté au-delà des vallées des cinq sens. Le détachement a le pouvoir de détacher les liens qui nous lient aux mondes inférieurs. Quand metta est accompagné de joie et d'une sensation agréable, l'attitude détachée est importante.

3. La patience
La patience est l'opposé de l'impatience ou de la colère qui est associée à l'agitation. Si nous préservons la patience, notre esprit se calmera de lui-même. Dans ce cas, la patience est un synonyme de l'aspect impassible de la tranquillité. L'esprit peut rester avec l'objet plus longtemps, car la non-colère est suivie de l'équanimité, un autre facteur de concentration.

Les textes nous informent aussi de prendre en considération les sept convenances permettant de protéger la concentration. Ces choses externes sont :

1. le lieu de résidence,
2. le village où nous cherchons de la nourriture,
3. la conversation,
4. la compagnie,
5. la nourriture,
6. la saison,
7. les postures.

Nous pouvons réfléchir à la façon dont elles peuvent influencer notre concentration, et ainsi sélectionner celles qui y conduisent.


Révisé le 21 août 2003. Traduction : Fabien D.